Identification de produits : quelle est la technique la mieux adaptée ?

Posté le 29 mai 2019 Dans : Le LAB

  • Temps de lecture05 min.
  • NiveauDébutant

Dans un monde où la technologie ne cesse de progresser chaque jour, les objets connectés se multiplient de plus en plus. Il paraît donc essentiel de pouvoir les identifier rapidement, précisément, et surtout, efficacement. Pour vous aider à faire le bon choix, l’équipe a comparé pour vous 4 techniques d’inscriptions spécifiques.

Identification de produits : quelle est la technique la mieux adaptée ?

 

Aujourd’hui, il existe sur le marché plusieurs moyens pour marquer au mieux vos produits en fonction de vos besoins, de votre budget ou encore de vos contraintes techniques. Pour vous guider, notre équipe vous en dit un peu plus sur ces 4 techniques de marquage privilégiées.

 

Un incontournable : l'étiquette

La toute première technique de marquage de produits industriels, et sans doute celle dont la mise en œuvre est la plus aisée, reste l’étiquette. Bien plus qu’un simple support autocollant, celle-ci est entièrement personnalisable pour se vêtir aux couleurs et aux valeurs de l’entreprise.

Réel point de référence pour les clients, l’étiquette est aussi un véritable challenge marketing et un gage de qualité pour la société. Constituant un marquage direct sur le produit, elle permet ainsi d’afficher distinctement à la fois son nom, son identifiant mais également les différentes normes de celui-ci. Capable d’adopter des formes diverses, variées et colorées, l’étiquette est aussi déclinable en toutes dimensions.

SES PRINCIPAUX ATOUTS

  • Une forme souple et créative.

  • Un procédé rapide à mettre en oeuvre.

  • Un dispositif peu coûteux avec des imprimantes à la fois thermiques, à jet d'encres ou laser, permettant une impression de haute résolution.

SES INCONVéNIENTS

  • Des problématiques liées à l'adhérence et à la résistance au frottement du marquage sur le long terme.

  • Problématique du temps de pose.

  • Une adaptabilité et une robotisation pas toujours évidentes pour certains produits.

 

L'impression sérigraphique

Très ancien et adopté depuis des siècles, ce procédé d’impression est largement répandu aujourd’hui pour imprimer des informations sur des objets connectés aux tailles différentes et aux matériaux variés. Manuelle ou automatique, l’impression sérigraphique utilise des pochoirs, remplaçant les traditionnels écrans de soie d’origine, interposés entre l’encre et le support. De plus en plus performantes, les machines industrielles déclinent cette technique selon plusieurs types : à plat, rotative ou encore sur du textile, offrant de ce fait un champ d’applications extrêmement large.

SES PRINCIPAUX ATOUTS

  • Excellent rapport qualité/prix.

  • Durabilité de l’impression dans le temps sur les produits.

  • Impression sur tous types de supports et notamment sur des objets en volume.

  • Praticité et souplesse du procédé.

SES INCONVéNIENTS

  • Impression en couleurs relativement complexe.

  • N’autorise pas l’impression de détails trop fins.

  • Ne résiste pas à certains solvants.

  • Traitement au préalable de la surface à imprimer et nécessité d’un four de séchage.

  • Réglages des machines difficiles et maintenance importante.

  • Impossible de marquer individuellement chaque produit par un n° de série spécifique sans intervention humaine, rendant la traçabilité plus complexe. 

 

Le marquage par micro-percussion

Le marquage par micro-percussion est une technique permanente qui déforme la matière à l’aide d’un poinçon vibrant. Ce dernier réalise alors une succession d’impacts sur l’objet. Pour cela, on distingue deux procédés différents : pneumatique ou électromagnétique.

SES PRINCIPAUX ATOUTS

  • Marquage direct, permanent, précis et infalsifiable sur tous types de formes et de surface à la fois planes, convexes et concaves.

  • Pas de consommable (encres, étiquettes, solvants, acides).

  • Simplicité d’utilisation.

  • Aucun copeau : l’objet conserve son poids avant et après le marquage.

  • Rapidité et qualité de marquage.

SES INCONVéNIENTS

  • Les vibrations engendrées par l'outil peuvent parfois dégrader certains éléments électroniques.

  • Impossible de marquer individuellement chaque produit par un n° de série spécifique sans intervention humaine, rendant la traçabilité plus complexe. 

 

Le marquage laser

Le marquage laser est une technique d’impression polyvalente éprouvée en milieu industriel. Aujourd’hui, il s’intègre de plus en plus facilement aux chaînes de production. Plus précisément, ce type de gravure, basé sur l’utilisation d’un faisceau laser à forte chaleur, enlève petit à petit de la matière pour former une image finale. Selon le nombre de passages du faisceau sur l’objet, les marques sont plus ou moins profondes et le trait plus ou moins épais.

SES PRINCIPAUX ATOUTS

  • Pas de consommable (encres, étiquettes, solvants, acides).

  • Marquage permanent, de haute définition et résistant à tout (sauf à l’érosion).

  • A l’inverse de l’étiquette qui peut s’effriter, le marquage laser évite toute chute d’éléments.

  • Possible sur des zones inaccessibles aux techniques conventionnelles.

  • Maintenance des machines réduite.

SES INCONVéNIENTS

  • Le temps de la gravure.

  • Gravure monochrome.

  • Coût de la machine relativement onéreux même si cette technique tend à se démocratiser.

  • Limites techniques pour certaines couleurs et certaines matières.

  • Limites concernant ce qu’il est possible de graver ou non en fonction de la taille des éléments.

 

Ce qu'il faut retenir

Vous l’aurez compris, ces différentes techniques de marquage pour objets industriels connectés ont toutes leurs qualités et leurs inconvénients. La différence résidera principalement dans l’utilisation, les contraintes techniques et budgétaires de l’entreprise ainsi que l’environnement dans lequel elles sont utilisées.

 

Aujourd’hui, ces technologies se spécialisent de plus en plus, chacune dans le domaine qui fait sa force, en ciblant au plus près les besoins spécifiques de ses clients. Notons toutefois que le marquage laser, en raison de sa réduction de coût récente, sa robustesse et sa précision, tend de nos jours à s’imposer dans les lignes de production.

 

Les entreprises visant plutôt la traçabilité des produits se tourneront davantage vers le marquage laser qui apporte de nombreux avantages, si ce n'est la couleur et le marquage non possible sur certains matériaux. Les sociétés plus concernées par le caractère visuel et esthétique privilégieront l’impression sérigraphique. L'étiquette, quant à elle, restera la plus adaptée pour allier traçabilité et esthétique. De plus, celle-ci sert souvent de garantie. Quoi qu’il en soit, le marquage des produits est et restera essentiel dans la mesure où il s’inscrit inévitablement dans un processus qualitatif, témoin de l’image de l’entreprise.

 

Dans notre monde ultra connecté, la personnalisation, la sécurisation et la traçabilité des produits représentent plus qu’une simple valeur ajoutée mais une réelle priorité stratégique et même une obligation légale.  









Newsletter
Téléphone
Contactez nous +33 (0) 4 67 47 60 60 Service Commercial Contact